Taichung Gateway Park City

Taichung gateway park city – Taiwan

Taichung Gateway Park City

Taichung Gateway Park City © Taichung City Government

Un aéroport quitte la ville. Quand une contrainte devient un enjeu.

L’ancien aéroport de Taichung  (3ème ville de Taiwan avec 2,6 million d’habitants) était un aéroport militaire, qui a été transformé en 1970 en usage civil. Avec le programme « Challenge 2008 » du gouvernement,  cet aéroport a été déplacé pour mieux accueillir des liaisons internationales. En conséquence une emprise d’environ 250 ha s’est libérée au sein de la municipalité et les contraintes de construction en hauteur autour ont été annulées, ce qui impactera les deux tiers de la ville selon la municipalité.

Un concours d’urbanisme a été lancé en 2008 pour redessiner cette emprise en lui redonnant une vie. C’est un morceau de ville à créer, un enjeu économique, immobilier et écologique. Depuis quelques temps la ville avait la volonté de développer une ceinture verte. Ainsi, la proposition du développement urbain de Stan Allen, un architecte américain, a été retenue avec l’idée d’un parc central. Autour de ce parc se situent des nouveaux quartiers avec différentes polarités, y compris plusieurs équipements phares dont la tour de Taiwan, un musée du développement de Taichung, un centre culturel, une Cité du cinéma…

Une série de concours internationaux ont été lancés par la suite avec des projets festifs et coûteux, rappelant le projet abonné en 2003 du musée Guggenheim censé de promouvoir le développement de la ville. Néanmoins, cette fois ci, le projet urbain a été beaucoup plus réfléchi.

Le concours du parc central, le Gateway Park, est le premier concours international pour un parc à Taiwan. L’équipe de la paysagiste française Catherine Mosbach avec Philippe Rahm et Ricky Liu architectes, l’a remporté par un travail sur la création d’un microclimat agréable sur les 67ha de ce parc. Le concours controversé de « la tour de Taiwan » a été mené en deux temps avec deux lauréats très différents. Finalement c’est le projet de l’architecte japonais Sou Fujimoto qui a été retenu. Une tour de 300m de hauteur sur une base triangulaire avec un entrelacs de piliers tubulaires rappelant les racines aériennes du banian.

C’est une première fois qu’un projet urbain aussi complexe voit le jour à Taiwan. L’urbanisme est un domaine peu connu et souvent simplement considéré comme du zonage. Ce projet peut aider à intéresser les citoyens au développement de leur ville. La participation des universités donnera également aux étudiants en architecture et en urbanisme un lieu d’observation. Quelle aventure!

Print Friendly, PDF & Email
Do not hesitate to share this post
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail